A force de ranger,j'ai cogité et je me suis dit,vu le nombre d'allées et venues que j'ai du faire,tel un bulldozer selectif, que tout cela n'etait peut-être pas tres fonctionnel,et donc va falloir bouger les meubles,voir même en supprimer!

 multiplier les rangements,multiplie les nids à bazar.

Allez Maricheri,je fais un plan et on bouge...

enfin,faut bien y reflechir ,prendre des mesures,calculer,la valse des meubles pas evident,par lequel commencer?

Bilan de la journée,j'ai le dos un peu en compote,mais je suis contente!

Je me demande quand même comment j'ai pu me laisser envahir comme ça!

ça a du commencer par un petit papier qu'on garde,plus un autre...

et puis j'ai gardé le materiel pour des activités que je ne faisais plus ,"aucasoù"  (ça c'est la formule qui tue,le" aucasoù"...) comme les femmes qui gardent leur robe de mariée,qu'il y  de grandes chances de ne jamais remettre,tous ces vestiges du passé qui nous rassurent,et nous encombrent le present. Maintenant j'arrive a circuler sans me cogner dans quelque chose,je vais pouvoir me consacrer a mes passions actuelles.....