J'aime les transports en commun...ça c'est vrai..Pas de blague,je parle de bus,metro,avion,etc...

Et hier,vers midi 30 comme je revassais dans mon bus,en savourant à l'avance mon repas de midi,bien appuyée contre le dossier,les pieds bien calés au sol, détendue,et le dos au sens de la marche (y a plein de gens qu ne supportent pas,mais moi,j'aime bien...) le bus freine d'un seul coup,en traversant un carrefour à feux rouges,alors que le feu etait vert.Le temps d'une seconde,on se dit dans ce cas,qu'on va y echapper!!! Et scrash!!!,l'horrible bruit du parebrise qui se brise,le croustillement du plastique de la carrosserie...

Bon,on se compte,pas de sang,un vieux monsieur est à terre mais se relève,un jeune homme s'est cogné le bras,le chauffeur on lui demande si ça va,il nous demande pareil...

Et en descendant on voit qu'on s'est tapé...l'ambulance des pompiers,qui elle-même a cogné une pov' voiture qui attendait au feu rouge dans l'autre sens,et qui n'en demandait pas tant..

De l'autre côté un autre bus qui attendait aussi,et d'où descend une nuée de controleurs,qui se mettent à jacasser dans les telephones.Pensaient plus à la tôle qu'à nous!Dommage!

 Mon 1er reflexe fut de dire au jeune homme malgré ses denegations d'attendre les secours,car il souffrait de son bras...et ensuite ,vive la technologie d'appeler Maricheri pour qu'il vienne me chercher,le carrefour etant bloqué...

Et pas si courageuse,mais prudente,voyant l'ambulance encastrée dans une sorte de compteur,et craignant le gaz ou un incendie,je file attendre mon chauffeur preferé,bien  plus loin...

L'après midi,j'ai rangé la maison comme une folle,ça m'a fait comme un electrochoc ou un avertissement....

Mais ce matin,au moment de prendre le bus,j'ai du me pousser un peu...

Je ne sais pas si les anges gardiens existent mais pas de chômage pour le mien...

Parait que les pompiers avaient leur sirène,moi j'ai rien entendu....Bizarre! 

par contre ,je pense que le fait d'être bien assise et dans le sens inverse,m'a protègée du choc.Bon à savoir!